Fermer
A partir de 0.95 €
A partir de 2 €
A partir de 2.50 €
A partir de 2.50 €
A partir de 2.45 €
Vous pouvez demander de recevoir
directement chez vous les documentations
De courtier , c'est gratuit et sans engagement

Achat à découvert


Uniquement proposé dans le cadre du Service de Règlement Différé (SRD), l’achat à découvert consiste à faire l’acquisition d’actions sans disposer des fonds nécessaires, puisque le paiement s’effectuera de manière différée, et qu’il pourra même être prorogé de mois en mois, retardant ainsi l’échéance.

L’achat à découvert s’apparente ainsi à un emprunt consenti par le courtier à l’investisseur ; il convient donc, afin que ce dernier puisse bénéficier de ce dispositif, qu’il présente certaines garanties, en espèces ou en titres.

Les montants ainsi libérés peuvent multiplier, jusqu’à cinq fois, les disponibilités présentes sur le compte-titres de l’investisseur, lui offrant la possibilité de profiter d’un effet de levier tout à fait intéressant, pouvant augmenter les gains de façon conséquente.

En cas d’achat à découvert, lorsqu’arrive le jour de la liquidation, c’est-à-dire la fin du mois boursier, il est alors impératif de prendre une décision, soit régler la position, soit la vendre, soit la reporter sur le mois suivant.

L’achat à découvert présente, bien entendu, un coût de fonctionnement composé d’une Commission de Règlement Différé (CRD), ainsi que d’éventuels frais de prorogation.

S’agissant d’une spéculation sur la hausse de l’action à court terme, cette opération a pour but, si l’évolution de ce placement est favorable, de revendre ce produit pour en payer l’achat et percevoir les bénéfices de la transaction, sans avoir eu à verser la moindre somme.

Spécificité des marchés boursiers français, l’achat à découvert doit, malgré tous les avantages qu’il peut présenter, être utilisé, avec précaution, du fait de son profil particulièrement risqué.

Cet article a été publié le jeudi 7 octobre 2010 à 21 h 25 min et est classé dans lexique. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.