Fermer
A partir de 0.95 €
A partir de 2 €
A partir de 2.50 €
A partir de 2.50 €
A partir de 2.45 €
Vous pouvez demander de recevoir
directement chez vous les documentations
De courtier , c'est gratuit et sans engagement

Day trading


Apparu aux Etats-Unis, le day trading consiste, pour un investisseur, à réaliser, durant la journée de cotation, un ensemble d’aller-retour sur des valeurs déterminées, dans le but de réaliser un maximum de plus-values, afin de terminer la séance avec un portefeuille ne comprenant que des liquidités.

S’appuyant sur la recherche de transactions ne permettant de ne bénéficier que de plus-values de faible importance, l’efficacité du day trading repose donc sur le nombre d’ordres passés, pour lesquels il convient alors de veiller à réaliser le plus grand nombre d’opérations gagnantes possibles, tout en limitant au maximum celui des transactions perdantes.

Nécessitant un grand nombre d’aller-retour, certains investisseurs réalisent plusieurs dizaines de transactions dans la même séance, cette pratique peut, par conséquent, s’avérer être assez coûteuse, du fait des frais de courtage perçus par l’intermédiaire financier. Il convient, dès lors, de choisir son prestataire avec soin, certains d’entre eux proposant des solutions tout à fait adaptées à ce type d’investissement.

Etant donné que le day trading exige une certaine réactivité, il semble également essentiel de prêter une attention toute particulière aux solutions proposées ; le délai de réaction pouvant s’avérer être un élément décisif, il est important de bénéficier de toutes les informations nécessaires, dans les meilleurs délais, et de passer ses ordres dans des conditions optimales.

Bien que le day trading puisse paraître particulièrement intéressant, il ne faut pas oublier qu’il reste très risqué, des statistiques, établies par les courtiers américains, montrent même que 90 % des investisseurs utilisant cette méthode perdent de l’argent.

Cet article a été publié le jeudi 7 octobre 2010 à 21 h 01 min et est classé dans lexique. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.