Fermer
A partir de 0.95 €
A partir de 2 €
A partir de 2.50 €
A partir de 2.50 €
A partir de 2.45 €
Vous pouvez demander de recevoir
directement chez vous les documentations
De courtier , c'est gratuit et sans engagement

Dow Jones


Souvent désigné par le terme raccourci de Dow Jones, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) est le plus ancien indice boursier au monde, et reste, avec le Nikkei 225, le seul à ne pas être pondéré sur la capitalisation boursière des entreprises qui le composent, mais sur la valeur de leurs actions.

Créé en 1884, par Charles Dow, il était alors constitué de neuf compagnies ferroviaires, d’une société de télégraphie, et d’une autre opérant dans la marine à vapeur. Douze années plus tard, General Electric rejoint ces onze premières sociétés, à l’époque où l’indice est publié pour la première fois. Quelques années après, sur les douze valeurs du Dow Jones, la moitié d’entre elles produisent de l’acier, du plomb, ou du cuivre. Sept ans après avoir été créé, General Motors, qui deviendra bientôt le leader mondial de la construction automobile, fait son entrée dans le Dow Jones, en 1915.

Tout au long des huit années ayant précédé le krach boursier de 1929, l’indice a connu une hausse spectaculaire, multipliant sa valeur par plus de cinq. C’est ensuite, en 1931, qu’il enregistre sa plus forte baisse, avec une perte de plus de 50 %. Il suit alors une évolution stable jusqu’au krach de 1987, date à partir de laquelle sa valeur commence à augmenter pour dépasser, pour la première fois, les 10 000 points en 1999.

Au mois de novembre de cette même année, le Dow Jones accueille alors, pour la première fois, deux entreprises du Nasdaq, avec Intel et Microsoft, qui rejoignent donc IBM, resté longtemps la seule et unique société technologique de cet indice.

Après une baisse le rapprochant des 9 000 points, suite à l’éclatement de la bulle Internet, il remonte immédiatement pour franchir la barre des 12 000 points, en octobre 2006, puis les 14 000 points, exactement un an plus tard, lui permettant ainsi d’atteindre son record, avant qu’il ne subisse, de plein fouet, l’année suivante, les conséquences de la crise immobilière de 2008, le faisant alors chuter, en octobre 2008, en dessous des 8 500 points. Depuis octobre 2009, soit près d’un an, le Dow Jones semble se stabiliser autour des 10 000 points.

Cet article a été publié le jeudi 7 octobre 2010 à 21 h 00 min et est classé dans lexique. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.