Fermer
A partir de 0.95 €
A partir de 2 €
A partir de 2.50 €
A partir de 2.50 €
A partir de 2.45 €
Vous pouvez demander de recevoir
directement chez vous les documentations
De courtier , c'est gratuit et sans engagement

Droit de garde


Les droits de garde consistent dans la rémunération prélevée, par un intermédiaire financier, lorsque celui-ci se voit chargé, par ses clients, d’assurer la conservation et la gestion de titres de bourse.

Ces frais correspondent donc à plusieurs types de prestations, allant du simple suivi des opérations se produisant sur le compte-titres, jusqu’au paiement des dividendes, ou des coupons. Ils peuvent alors prendre différentes formes, celles d’un forfait, ne prenant pas en considération la valeur des transactions, ni celle du portefeuille, ou d’un forfait par paliers, tenant compte, cette fois-ci, de ces éléments par tranche de montant. Il est également possible de les trouver présentés sous la forme d’un pourcentage fixe des sommes concernées, ou d’un pourcentage par paliers, diminuant par tranche à mesure que les fonds en question augmentent.

Le tarif des droits de garde peut varier, tout comme celui des frais de courtage, d’un intermédiaire financier à l’autre. Il convient donc, pour l’investisseur, de choisir un courtier adapté à ses besoins, en fonction de ses habitudes de placement, et de sa préférence éventuelle pour certains supports. Etant donné que les courtiers se livrent une concurrence acharnée dans ce domaine, il est également intéressant, de consulter les promotions disponibles, qui peuvent s’avérer être tout à fait avantageuses, en vérifiant bien toutefois les conditions pratiquées suite à cette période.

Dans leur volonté de proposer des services présentant des tarifs réduits, les banques en ligne mettent également, aujourd’hui, à la disposition de leurs clients des formules ne prévoyant aucun droit de garde permettant ainsi d’investir à moindre coût, et d’ouvrir ce secteur, jusque là  très fermé, à un public beaucoup plus large.

Cet article a été publié le jeudi 7 octobre 2010 à 20 h 59 min et est classé dans lexique. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.