Fermer
A partir de 0.95 €
A partir de 2 €
A partir de 2.50 €
A partir de 2.50 €
A partir de 2.45 €
Vous pouvez demander de recevoir
directement chez vous les documentations
De courtier , c'est gratuit et sans engagement

Effet de levier


L’effet de levier, très prisé de certains investisseurs, permet d’engager des sommes plus importantes que celles réellement présentes sur le compte-titres, afin, bien évidemment, d’accroître les gains des placements réalisés.

Consistant à acheter des titres, sans détenir les fonds nécessaires, pour les revendre ensuite à un cours supérieur, l’effet de levier représente alors le rapport entre les bénéfices perçus et la somme effectivement investie au départ.

La bourse américaine, du fait de la grande liquidité de ses actions, reste la place idéale pour ce type de transactions, et plus particulièrement, les plus grosses capitalisations boursières du Dow Jones, et du NASDAQ.

De la même manière, certains produits dérivés, à l’image des contrats à terme, se prêtent aussi très bien à ce genre d’opérations, ceux-ci offrant même un effet de levier tout à fait remarquable.

Les day traders, fervents adeptes de l’effet de levier, doivent, quant à eux, veiller à ce que le coût de leur investissement, essentiellement basés sur des allers-retours, ne soit pas trop élevé par rapport aux plus-values générées.

Le Service de Règlement Différé (SRD), dispositif exclusivement disponible sur le marché français, donne également l’opportunité aux investisseurs d’engager jusqu’à cinq fois les montants effectivement présents dans leur portefeuille.

Cette pratique, particulièrement appréciée des débutants, qui l’utilisent dans le but d’augmenter plus rapidement la valeur de leur actif, reste toutefois relativement risquée, dans la mesure où elle peut aussi multiplier les pertes, de façon conséquente. Il convient donc, avant de se lancer, de bien prendre conscience de chacun de ces éléments.

Cet article a été publié le jeudi 7 octobre 2010 à 20 h 59 min et est classé dans lexique. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.