Fermer
A partir de 0.95 €
A partir de 2 €
A partir de 2.50 €
A partir de 2.50 €
A partir de 2.45 €
Vous pouvez demander de recevoir
directement chez vous les documentations
De courtier , c'est gratuit et sans engagement

EuroStoxx 50


Le Dow Jones Eurostoxx 50 est un indice boursier européen, créé en 1998, et calculé par la société américaine Dow Jones. Il regroupe les 50 sociétés les plus représentatives, sélectionnées parmi l’ensemble des entreprises, cotées en bourse, des 12 pays de la zone euro, sans distinction de nationalité. La création de celui-ci est venue répondre aux demandes des investisseurs anglo-saxons désireux d’investir sur l’ensemble du continent européen, et non sur l’économie d’un pays en particulier, comme le permettait le CAC 40, ou le DAX 30.

Composé à l’origine de 50 sociétés, dont 14 françaises, 11 allemandes, 10 néerlandaises, cinq italiennes, quatre espagnoles, trois Belges, une irlandaise, une finlandaise, et une portugaise, l’indice EuroStoxx 50 est actualisé, chaque année, en septembre, selon un classement des 600 plus importantes capitalisations boursières, par l’intermédiaire d’un procédé favorisant la stabilité de l’indice.

Lancé le 28 février 1998, pour une valeur de 1 000 points, l’Eurostoxx connaît une période de forte croissance, le conduisant à plus de 5 000 points à la fin de l’année 2000, avant qu’il ne connaisse sa première baisse, l’amenant en dessous des 1 900 points durant l’année 2003, suite à l’éclatement de la bulle Internet, pour finalement afficher une nouvelle période de hausse, jusqu’à la fin de l’année 2007, au cours de laquelle il a alors franchi la barre des 4 500 points. Déclenchée par la crise de l’immobilier aux Etats-Unis, la dernière baisse de l’Eurostoxx 50 s’achève en mars 2009, mois pendant lequel celui-ci reste proche des 1 800 points, sans toutefois passer en dessous de ce seuil, démontrant l’impact de cette dernière sur l’économie européenne.

Cet article a été publié le jeudi 7 octobre 2010 à 20 h 58 min et est classé dans lexique. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.