Fermer
A partir de 0.95 €
A partir de 2 €
A partir de 2.50 €
A partir de 2.50 €
A partir de 2.45 €
Vous pouvez demander de recevoir
directement chez vous les documentations
De courtier , c'est gratuit et sans engagement

Fixing


Le fixing correspond à un mode de cotation, consistant à déterminer le prix d’un titre en mettant en relation l’offre et la demande dont il fait l’objet sur le marché financier.

Selon la liquidité des titres, ceux-ci peuvent bénéficier d’une cotation en continu, présentant alors un fixing d’ouverture, à 9 heures, et un fixing de clôture, à 17 heures 35, ou bien encore être cotés de manière discontinue, avec un fixing calculé, cette fois-ci, une ou deux fois par jour, aux environs de 15 heures, sur le marché libre, et à 10 heures 30 ou 11 heures, puis 16 heures ou 16 heures 30, sur les marchés au fixing.

Le fixing permet donc, en confrontant les opérations inscrites dans le carnet d’ordres, de déterminer le cours d’équilibre d’un titre, le résultat ainsi obtenu maximisant alors le nombre de transactions.

Pour ce qui est de passer des ordres au fixing, il convient de bien veiller à chacune des caractéristiques des ces opérations. Il semble, en effet, être, par exemple, plus judicieux, dans ce cadre là, de réaliser des transactions à cours limité, plutôt qu’à la meilleure limite, ou encore au marché.

Il s’avère, de la même manière, être préférable de passer ce genre d’ordres le plus tard possible, dans la mesure où la transaction passée, en début de séance, est alors inscrite dans le carnet d’ordres, et peut donc être vue de tous les investisseurs, qui réagissent alors en conséquence, mais suffisamment tôt, tout de même, pour ne pas laisser s’échapper une bonne opportunité.

Cet article a été publié le jeudi 7 octobre 2010 à 20 h 57 min et est classé dans lexique. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.