Fermer
A partir de 0.95 €
A partir de 2 €
A partir de 2.50 €
A partir de 2.50 €
A partir de 2.45 €
Vous pouvez demander de recevoir
directement chez vous les documentations
De courtier , c'est gratuit et sans engagement

PEA


Lancé en 1992, dans le but d’encourager l’investissement boursier populaire en France, le Plan d’Epargne en Actions, aussi désigné sous ses initiales PEA, offre la possibilité à chacun d’accéder aux marchés financiers de manière simple. Souscrit auprès d’un établissement bancaire, il permet ensuite de bénéficier d’avantages fiscaux tout à fait intéressants.

Réservé aux personnes physiques fiscalement domiciliées en France, et limité à un seul exemplaire par contribuable, avec un maximum de deux par foyer fiscal, le PEA permet de bénéficier d’un compte-titres, auquel est associé un compte-espèces, donnant alors la possibilité d’investir son épargne, sur différentes valeurs mobilières éligibles à ce dispositif, parmi lesquelles il est possible de trouver des actions, des SICAV, ainsi que des titres émis par des entreprises soumises à l’Impôt sur les Sociétés, et dont le siège social se situe dans l’Espace Economique Européen.

Afin de limiter les risques liés à l’investissement boursier, le PEA obéit à des règles strictes, le montant des versements effectués ne peut, par exemple, dépasser la somme de 132 000 €, tandis que le compte-espèces attaché à ce placement ne peut, en aucun cas, présenter un solde négatif, cette mesure visant à obliger l’investisseur à couvrir l’intégralité des ordres passés, et interdisant ainsi le recours à l’achat, ou à la vente, à découvert.

L’un des nombreux intérêts du PEA réside également dans sa fiscalité particulièrement avantageuse, celui-ci bénéficiant, en effet, au-delà de cinq ans, d’une imposition réduite, composée uniquement des prélèvements sociaux de 12,10 %, dans le but d’encourager l’investissement à moyen, voire à long, terme.

Cet article a été publié le jeudi 7 octobre 2010 à 20 h 49 min et est classé dans lexique. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.